Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 06:58

 Le Gaz de Schiste, même à Lorgues : pourquoi maintenant ?

 

En effet, le Gaz de Schiste est connu depuis longtemps mais oublié car non exploité

 

"Au commencement était le gaz de schiste

Cela pourrait paraître contradictoire avec tout ce que nous

avons dit précédemment : dès 1821, à Fredonia, dans l’Etat de

New York, Etats-Unis, William Hart effectua un forage sur

moins de dix mètres sous la surface terrestre dans une couche

de schiste argileux, qui fournit suffisamment de gaz naturel

pour éclairer magasins et commerces. La Fredonia Light

Company, fondée en 1858 pour exploiter ce gaz naturel, fut

la première entreprise de gaz naturel des Etats-Unis, et

peut-être même du monde entier ! Le charbon ayant ensuite

été disponible en quantité suffisante pour la production de

gaz de ville – décentralisée, indépendamment des gisements

découverts par hasard à cette époque – le gaz de schiste ne

fut plus au goût du jour. Les gisements de gaz naturel conventionnel

découverts par la suite, quant à eux, furent plus

faciles à exploiter."

 

(selon Association Suisse de l’Industrie Gazière – ASIG)

   

L’exploitation, hormis quelques cas particuliers, n’était pas possible par manque de technologie appropriée ou bien alors très coûteuse.

 

Le Shale Gas aux USA :

 

Les USA, gros producteur de pétrole à une époque, sont extrêmement soucieux d’assurer leur approvisionnement en hydrocarbure (fut-ce au pris d’une guerre en Irak …) et c’est tout naturellement là qu’a débuté l’exploitation de réserves de Gaz de Schiste.

 

La hausse du prix du pétrole (importé pour une bonne part maintenant) et l’arrivée de nouvelles technologies ont rendu la chose possible.

 

La technique d’extraction : le principe

 

Comme indiqué dans notre article précédent, elle combine :

 

-         Les forages horizontaux en profondeur (à partir d’un forage vertical ensuite coudé)

-         La fracturation de la roche.

 

 

Pour extraire le gaz :

 

Il faut donc réaliser un forage horizontal, puis fracturer la roche avec des explosifs (fracking) et / ou un mélange d’eau et de sable (ou billes de sable ?) plus des additifs sous haute pression pour fracturer la roche et permettre la récupération du gaz.

 

Voir le schéma ci-dessous, très explicite :

 

Gas shale extraction

 

  A droite, extraction de gaz conventionnel, à gauche, extraction de gaz de schiste.

  Les longueurs des forages se calculent en mètres en Europe et peuvent atteindre quels milliers de mètres. En Amérique du Nord, on parle en pieds (feet).

(Conversion rapide : 1 mètre = 3,28 ft - 1 ft = 0,30 m)

 

  Voir le schéma ci-dessous extrait de IFP Energies Nouvelles.

 

IFP schema-forage-horizontal

 

L’extraction : la réalité

 

Si le schéma est simple, la réalité est un peu plus complexe : il faut faire des routes pour parvenir aux points de pompages, des plateformes de stockage de l’eau et du sable à injecter dans les forages, des réservoirs des eaux usées et polluées qui remontent en surface avec le gaz etc…

 

marcellus hydraulic graphic 090514


Il y a donc une grosse infrastructure à mettre en place, occasionnant par là-même des gênes pour les riverains dont il faut tenir compte.

 

La suite, bientôt ...

 

Brigitte Grivet

 

Autres articles : 1 - GAZ de SCHISTE : la ruée vers le Sud-Est ! (Provence – France)

3 – Gaz de Schiste : le cas particulier du « Permis de Brignoles »

Partager cet article

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans GAZ DE SCHISTE en Provence et ailleurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques