Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 06:17

Le "permis de Brignoles a été déposé par la société Schuepbach Energy LLC,

 

pour une surface de 6785 km², soit une bonne partie du Var.

 

Voir la carte.

 

Demande-permis-de-Brignoles.jpg

 

Pour mieux resituer la zone concernée, de St Maximin à Grasse, voir : 1 - GAZ de SCHISTE : la ruée vers le Sud-Est ! (Provence – France)

 

Qui est Schuepbach Energy LLC ?
Une entreprise d’exploitation gazière fondée par M. Martin Schuepbach, de nationalité suisse, qui installé au Texas y a créé sa société : nous reprenons ici un extrait d’un interview de Martin Schuepbach à la revue du BIP ( Bureau Interprofessionnel du Pétrole)

 

 

Pourquoi s’intéresser au gaz de schiste français ?

Quel est le potentiel de ressources sur les permis

français de Nant et Villeneuve-de-Berg ? L’exploitation

du gaz de schiste ne risque-t-elle pas d’être

beaucoup plus difficile en Europe qu’aux Etats-Unis ?

Autant de questions auxquelles le fondateur de

Schuepbach Energy, Martin Schuepbach, a répondu

dans un entretien accordé au BIP.

L’extraordinaire essor du gaz de schiste aux Etats-Unis

fait rêver au développement de gisements similaires

ailleurs dans le monde. C’est dans cette optique que

Martin Schuepbach, fort d’une expérience de plus

de 30 ans dans l’amont pétrolier (entre autres chez

Exxon), a créé en 2007 une petite société d’exploration-

production à laquelle il a donné son nom.

 

« LES PRIX DU GAZ EN EUROPE DE L’OUEST

EN FONT UN MARCHÉ TRÈS INTÉRESSANT »

Bien que basée à Dallas, au Texas, Schuepbach Energy

entend utiliser pour l’essentiel hors des Etats-Unis les

technologies d’exploitation du gaz de schiste développées

sur le territoire américain. Avec pour atout d’avoir

pour partenaire sa compatriote Dale Resources, qui en

est actionnaire à hauteur de 20 % et a acquis la maîtrise

de ces technologies en exploitant entre autres le

fameux gisement texan de gaz de schistes Barnett.

Pour l’heure, c’est surtout en Europe de l’Ouest que

Schuepbach Energy a acquis des permis. Un retour aux

sources, en quelque sorte, pour son fondateur, né en

Suisse en 1944 mais parti vivre outre-Atlantique dès

le début des années 1970 après avoir obtenu un diplôme

de géologie à l’Ecole polytechnique fédérale de

Zurich.

 

DES SCHISTES DE QUALITÉ DANS L’HEXAGONE

La société d’exploration-production s’est donc penchée

sur plus de 30 gisements de schistes d’Europe de

l’Ouest et a déposé plusieurs demandes de permis, notamment,

comme on sait, en France. Car si l’on en croit Martin Schuepbach, la qualité des schistes est particulièrement

bonne dans l’Hexagone.

En début d’année, Schuepbach Energy y a obtenu deux

permis, ceux de Nant (Aveyron) et Villeneuve-de-Berg

(Ardèche - CF. BIP DES 9.02 ET 31.03). Elle devrait y

détenir une participation de 60 % contre 20 % pour sa

partenaire Dale et 20 % pour GDF Suez.Mais l’entrée

du groupe français et de Dale dans le projet devrait

encore prendre « quelques mois », a précisé Martin

Schuepbach.

Sur Villeneuve-de-Berg, la société texane prévoit d’investir

environ 1 million d’euros la première année, afin

d’étudier les données existantes et de réaliser de nouvelles

études sismiques.

Elle forera ensuite deux puits au cours de chacune des

deux années suivantes, ces quatre forages représentant

un montant total de 38 millions d’euros.

Rappelons que Schuepbach Energy a fait une demande

sur deux autres permis français : Brignoles (Provence-

Alpes-Côte d’Azur) et Lyon-Annecy.

 

Sur le site Swissinfo.ch, voici ce que l’on peut lire, en date du 5 janvier 2010 :

 

swissinfo.ch: Et voilà maintenant que vous revenez au pays pour y faire de la prospection de gaz de schiste

M.S.: Et j’en suis ravi, d’autant que j’ai passé une année à Fribourg autrefois et cela fait du bien de revenir dans cette région. Nous sommes en train d’analyser les

données récoltées dans une région qui s’étend de la Gruyère au canton de Vaud.

Un forage coûte très cher et nous devons poursuivre nos analyses avant demander une concession d’exploitation et, si nous décidons de forer, ce ne sera pas avant

2011. Nous sommes donc encore en phase de prospection. Il est impossible d’évaluer nos chances de succès, mais si nous sommes là, c’est que nous y croyons.

Il est vital pour l’Europe de trouver des sources d’approvisionnement plus fiables, sur le plan politique et de la sécurité, c’est à-dire plus indépendante de la Russie

et de l’Asie centrale.

 

swissinfo.ch: On sait qu’il faut trouver des sources d’énergie nouvelle et plus propre. Or le gaz naturel est, comme le pétrole, une énergie fossile?

M.S.: Je le considère comme une énergie de transition entre le pétrole et ce qui sera utilisé dans le futur. C’est pourquoi j’ai orienté mon travail sur le gaz de

schiste. Les Etats-Unis disposent d’importants gisements offrant des réserves pour une centaine d’années au moins.

Nous avons un site d’exploitation dans l’Etat de New York ainsi qu’en Uruguay. Et nous avons aussi commencé à prospecter en Europe, qui est très (trop) dépendante de la Russie en matière d’approvisionnement. A part Fribourg, nous travaillons aussi au Danemark, en France et en Espagne.

 

  M. Martin Schuepbach s'est donc "entraîné" à Barnett au Texas, la Mecque du gaz de schiste ! (1er article)

 

Oui, mais ...

 

Suite à venir

 

Par ailleurs, notons que ce permis "de Brignoles" semble long à arriver. Y aurait-il conflit d'intérêt avec l'armée sur le site de Canjuers ? La Grande Muette ne le serait-elle  pas tant ?

 

Brigitte Grivet

Partager cet article

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans GAZ DE SCHISTE en Provence et ailleurs
commenter cet article

commentaires

Evy 22/01/2011 18:20


Bonsoir

Très beau blog merci pour ce partage c'est un plaisir de visité bonne soirée et bon nweekend je reviendrais
De plus dans le var pas loin de chez moi
Evy


Veille citoyenne 23/01/2011 12:25



Merci pour cette appréciation flatteuse !


Il y a encore plusieurs articles à venir sur le thème "Gaz de schiste"


Vous pouvez vous abonner à notre newsletter pour être informé de leur parution (et vous désabonner quand nous reviendrons à des affaires plus "locales")


A bientôt


Brigitte Grivet



Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques