Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 06:22

Entreprises de Lorgues et d'ailleurs, on ne vous avait pas tout dit !

 

Nous reprenons ici un article daté du ... 6 décembre 2009 !


Le Gouvernement a mis à l’ordre du jour la suppression de la taxe professionnelle qui représente 11,4 milliards d’Euros de revenus pour les collectivités territoriales.

Cette taxe est, il est vrai, assez sotte puisqu’elle reposait jusqu’en 2002 sur le montant des salaires versés par l’entreprise et sur le montant des valeurs locatives des immobilisations, tant foncières que corporelles. Véritable repoussoir à l’embauche et à l’investissement par les entreprises !

Depuis 2002, son assiette ne repose plus que sur la valeur locative des immobilisations corporelles, basée soit sur leur valeur foncière, soit sur la valeur d’achat du bien (pour les machines, ordinateurs …)

Donc, frein à l’investissement par les entreprises !

Ceci dit, cette taxe est une véritable manne pour les collectivités territoriales (communes, départements, régions) puisqu’elle représente environ 50% de leurs ressources et leur permet de financer, lorsqu’elles sont bien gérées et que l’argent n’est pas gaspillé en gadgets inutiles, tous les investissements en infrastructures nécessaires à l’implantation de ces mêmes entreprises qui sont la source de ce financement.

Dans sa grande sagesse, le Gouvernement a décidé la suppression de cette fameuse taxe professionnelle.

Ce qui crée, à juste titre, un grand émoi dans le Landerneau des collectivités territoriales (voir les cris d’orfraie de M. Raffarin, par exemple).

MAIS : ce que l’on ne dit pas, c’est que cette taxe professionnelle sera remplacée par une Contribution Economique Territoriale (CET, habituez-vous à ce nouveau sigle) qui rapportera 16 Milliards d’Euros.

Cette nouvelle contribution sera, elle, constituée par une cotisation foncière (on oublie donc les immobilisations corporelles, soit les investissements en matériels) et une cotisation sur la valeur ajoutée dégagée par les entreprises.

Si je décrypte bien les choses, car je n’ai rien trouvé dans les media à ce propos, cela signifierait que l’on va taxer lourdement les entreprises sur la base de leur emprise foncière (dont les assiettes doivent semblent-il être révisées à la hausse – idem, entre nous pour nos appartements, maisons, jardins etc …) et sur la valeur ajoutée qu’elles apportent. Cette valeur ajoutée est plus importante dans les activités de services et dans les activités « intelligentes » qui sont bien souvent le fait d’entreprises innovantes.

On se tire donc une balle dans le pied. Pour satisfaire de grands groupes très capitalistiques (automobiles, énergétiques, sidérurgiques, par ex.) mais à finalement faible valeur ajoutée, on va pénaliser les entreprises à fort capital intellectuel et scientifique (laboratoires de recherche, centres d’innovation informatique…) dont on ne cesse de nous dire qu’ils sont notre avenir !!!

Y comprenez-vous quelque chose ? Moi non plus !

Là où le bât blesse, du point de vue des collectivités territoriales, c’est que personne ne sait encore très bien ce que vont devenir les 16 Milliards d’Euros perçus.

Il est clair que l’Etat, à la rue sur le plan financier, aimerait bien se les approprier. On peut le comprendre !

Il est clair aussi que les collectivités territoriales aimeraient elles-aussi mettre la main dessus. On peut les comprendre !

D’ici là que le montant de cette CET soit un peu augmentée pour satisfaire chacune des parties … il y aura de quoi mettre par terre tout l’avenir de l’économie nationale !

A bon entrepreneur, salut !

Brigitte Grivet
6 Décembre 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans La finance et nous, simples citoyens
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques