Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La lente érosion de la production bovine


En France comme en Europe, la tendance est au déclin de la production bovine. Mais, si l’Union européenne contient son déficit à 4 % de la consommation, il pourrait friser les 10 % dans l’Hexagone.

«Un lent déclin de la production et un effritement progressif de la consommation. » Telle est l’analyse de l’Institut de l’élevage sur la viande bovine en 2009 et 2010, pour la France comme pour l’Union européenne. Cette année devrait être marquée dans l’Hexagone par un repli de l’offre des différentes catégories, mis à part le veau de boucherie, conduisant à une aggravation du déficit. Au total, c’est une production de viande bovine en repli de 4 % qui est attendue. La réduction de l’offre serait sensible à partir du deuxième trimestre de l’année, au terme de la campagne laitière en cours.

L’institut prévoit un coup de frein sur les abattages de vaches. Le cheptel laitier s’est beaucoup réduit en 2009 (- 120 000 têtes), sous l’effet à la fois des quotas et de la morosité d’éleveurs confrontés à une chute des prix. Cela va conduire à une raréfaction des abattages laitiers. À l’inverse, une disponibilité plus forte est attendue en 2010 du côté des allaitantes. La production de femelles est toutefois annoncée en baisse de 3 % par rapport à celle abondante de 2009. « Ces disponibilités accrues d’animaux de qualité aux dépens des conformations de type laitier pourraient contenir la tendance haussière des cours espérée », souligne l’institut. La production de jeunes bovins engraissés en France poursuivrait son repli, à - 6 % cette année. Résultat : en deux ans, le recul de la production aura été du même ordre que la progression enregistrée les deux années précédentes.

Plus largement, la baisse de production concerne toutes les viandes de boucherie, d’après les statistiques 2009 d’Agreste. Celle des bovins finis représente 25 000 têtes en moins (- 0,6 %) sur les dix premiers mois. Dans le même temps, la production ovine cumulée affiche un recul de 361 000 têtes (- 8,7 %) par rapport à la même période de 2008. La consommation continue de chuter pour cette espèce, à -3,3 %. En porc, la production accuse une baisse de 1,2 %, alors que la consommation est stable sur dix mois.

 

Le Quotidien des Marchés - 28 janvier 2010

Partager cette page

Repost 0
Published by Veille Citoyenne

Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques