Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La carte du déficit

lundi 26 avril 2010 - Lucilio

  carte-deficit.jpg

 

Seuls l’Estonie, la Finlande, la Suède, le Danemark et le Luxembourg se maintiennent à l’intérieur des limites autorisés par l’Union européenne. Le reste des membres de l’Union ont sauté allègrement les barrières avec l’Espagne, la Grèce, le Royaume-Uni et l’Irlande, en zone rouge et des déficits publics supérieurs à 10%.

Suède – déficit public (2009) : 0,5%. La suède peut se vanter d’être le pays européen avec le plus faible déficit. La dette nationale du géant scandinave est de 1,3 milliard de couronnes suédoises, 42,3% de son PIB.

Luxembourg – déficit public (2009) : 0,7%. Les chiffres du Luxembourg font envie avec une dette qui n’atteint pas les 15% du PIB.

Estonie – déficit public (2009) : 1,7%. Les comptes publics de l’Estonie laissent rêveurs avec une dette de 7% du PIB.

Finlande – déficit public (2009) : 2,2%. La Finlande est le seul pays de la zone euro qui répond aux exigences de Maastricht. La dette représente 44% du PIB.

Danemark – déficit public (2009) : 2,7%. Le Danemark fait bien ses devoirs en contenant son déficit en-dessous des 3% et avec une dette de 41% du PIB.

Allemagne – déficit public (2009) : 3,3%. Le gouvernement Merkel dépasse seulement de trois petits dixièmes le déficit autorisé mais la dette explose : 73,2% du PIB.

Autriche – déficit public (2009) : 3,4%. Les Autrichiens imitent leurs cousins teutons, jusque dans les chiffres macroéconomiques. Le déficit est contenu, mais pas la dette qui atteint les 66,5% du PIB.

Malte – déficit public (2009) : 3,8%. La minuscule île contrôle plus ou moins son déficit, mais pas sa dette qui suppose un 70% du PIB.

Bulgarie – déficit public (2009) : 3,9%. Le gouvernement bulgare n’est pas excessivement dépensier et la dette ne représente que 14,8% du PIB.

Hongrie – déficit public (2009) : 4%. Les politiciens hongrois ne dépensent pas plus, mais cela n’a pas toujours été ainsi : la dette est de 78,3% du PIB.

Pays-Bas – déficit public (2009) : 5,3%. Les Néerlandais dépensent déjà deux points au-dessus de ses revenus et la dette est élevée, 60,9% du PIB.

Italie – déficit public (2009) : 5,3%. Les Transalpins n’ont pas un déficit excessif mais leur dette est une des plus élevées d’Europe, 115% du PIB.

Slovénie – déficit public (2009) : 5,5%. Aussi bien le déficit que la dette publique, 35,9% du PIB, restent acceptables.

République tchèque – déficit public (2009) : 5,9%. Le gouvernement tchèque est relativement discipliné. Dette de 35,4%.

Belgique – déficit public (2009) : 6%. Le pays hôte des institutions européennes double la limite fixée par Maastricht et sa dette est énorme, 96,7% du PIB.

Chypre – déficit public (2009) : 6,1%. La lointaine île d’Aphrodite reste bien loin également des scores des cousins grecs avec une dette de 56,2% du PIB.

Slovaquie – déficit public (2009) : 6,8%. La Slovaquie suit la tendance de ses voisins avec une balance déficit/dette relativement équilibrée. Dette de 35,7% du PIB.

Pologne – déficit public (2009) : 7,1%. Avec un déficit au-dessus de 7% et une dette de 51% du PIB, on peut craindre des difficultés futures pour la Pologne.

France – déficit public (2009) : 7,5%. Le gouvernement français mérite bien des reproches avec un déficit élevé et une dette qui l’est encore plus, 77,6% du PIB.

Roumanie – déficit public (2009) : 8,3%. Le gouvernement roumain a laissé filé le déficit, mais la dette reste encore réduite : 23,7% du PIB.

Lituanie – déficit public (2009) : 8,9%. Comme d’autres pays, la Lituanie a vu son déficit s’emballer, mais sa dette reste limitée à 29,3% du PIB.

Lettonie – déficit public (2009) : 9%. Le pays triple la limite autorisée et se rapproche de la zone dangereuse. La dette n’est pas excessivement haute à 36,1% du PIB.

Portugal – déficit public (2009) : 9,4%. Le Portugal conjugue deux malédictions avec un déficit déjà impressionnant et une dette qui totalise 76,8% du PIB.

Espagne – déficit public (2009) : 11,5%. Ça commence vraiment à chauffer. Et le déficit est de 53,2% du PIB.

Royaume-Uni – déficit public (2009) : 11,5%. Les Britanniques ont multiplié par quatre leur déficit en trois ans et leur dette leur a échappé des mains pour atteindre 68,1% du PIB. Dans la zone rouge comme l’Espagne.

Grèce – déficit public (2009) : 13,6%. Ce pays est un véritable cauchemar macroéconomique, avec un déficit plus de 10 points au-dessus de la limite autorisée et une dette atteignant les 115,1% du PIB. La banqueroute est proche.

Irlande – déficit public (2009) : 14,3%. L’Irlande enregistre donc le plus grand déficit de l’Union européenne. Heureusement, sa dette de 64% du PIB, même si elle est importante ne se compare pas à la grecque.

Partager cette page

Repost 0
Published by Veille Citoyenne

Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques