Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 07:22

Les travaux doivent commencer ce mois de septembre 2010.

 

Et dans un an, nous bénéficierons d'une station d'épuration toute neuve.

Après quelques retards liés aux études nécessaires et sous-estimés de prime abord par un nouveau maire trop optimiste, les travaux devraient débuter ce mois-ci.

 

Voir l'article de Var-Matin : link

 

Ne boudons pas notre plaisir et allons vite voir à quoi va ressembler cet ouvrage tant attendu

 

Raskazé Vorony

 

Pour suivre les travaux avec nous, inscrivez-vous à notre "newsletter"

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 11:19

Le Conseil Général a vite réagi !

 

 

Selon Var Matin (voir : link ), un pont provisoire sera ouvert à compter de demain à Taradeau et permettra une circulation plus facile entre Lorgues et Les Arcs.

 

Moins de 3 mois après les inondations, c'est donc chose faite. Le Conseil Général a vraiment fait diligence même si le temps a paru long à tous ceux que la destruction du pont a gênés dans leurs déplacements ou, plus grave encore, dans l'équilibre financier de leur entreprise.

C'est ainsi que la coopérative de Taradeau a perdu énormément de clients cet été, période traditionnelle de grosses ventes et de chiffres d'affaires importants, surtout dans une région où le rosé, vin d'été par excellence, est roi.

 

Mais le pont est en place pour les vendanges (heureusement un peu en retard cette année) ce qui vont certainement apprécier les Vignerons de Taradeau !

 

Une bonne nouvelle, à savourer (sans modération ?) !!!

 

Raskazé Vorony

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 06:26

Un vrai service public qui disparaît de Lorgues !!!

 

Labellisé "NetPublic", sa fonction de formation à l'internet et de point de connexion pour tous ceux qui en avaient besoin répondait pourtant bien au logo de "NetPublic : déclaré d'utilité tout public"

 

  Beaucoup de Lorguais (de tous âges !) ont pu bénéficier pendant un an d'une formation à la navigation sur la toile ou à la création de site ou de blog internet et de nombreux touristes de passage ont pu continuer à travailler, bien qu'en vacances, à consulter leurs mails ou ... imprimer leurs billets d'avion ! Les demandeurs d'emploi avaient un accès direct à Pôle Emploi et les internautes en panne pour une raison quelconque avaient un point de chute bien agréable.

 

Lorgues-infoweb--5-.jpg

 

Il est navrant que des difficultés financières récurrentes aient obligé son administrateur à  fermer boutique.

L'exercice était difficile : pratiquer des tarifs bas pour que ces services soient accessibles à tous, conformément à la charte des EPN NetPublic, et permettre à son responsable d'en vivre même modestement, s'est révélé impossible en l'absence de toute subvention et aide publiques.

 

Dommage ! D'autant que la première année, la plus difficile en général pour le lancement d'une petite structure comme celle-là, a montré un vrai besoin dans notre commune.

 

Il aurait pourtant suffi d'un petit rien pour que ça marche. Une petite subvention municipale aurait permis à toute la chaîne d'aides publiques prévues pour de telles initiatives de se mettre en place le temps que la structure devienne rentable, qu'un emploi soit vraiment créé et pérennisé, que d'autres intiatives autour des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) voient le jour etc ...

 

Une belle occasion manquée de peu et un vecteur de développement économique qui disparaît !

 

Il ne nous reste plus qu'à remercier Eddie pour ses efforts et son travail et lui souhaiter bonne chance pour la suite et à nous demander "Qui va maintenant prendre le risque de relancer une autre structure du même genre ?"

 

Raskazé Vorony

 

Dernière minute : voir les commentaires et voir la pétition en ligne pour souligner la nécessité d'un cyber- espace à Lorgues : lien ici :  link

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 06:16

Il y a un manque de civisme évident :


De quel droit jette-t-on ses détritus sur la voie publique, ainsi que le montre la photo ci-dessous, une des nombreuses que nous aurions pu prendre à Lorgues sur le sujet ?

 

Poubelle-proprete-Lorgues-Var.jpg

 

 

Mais il y a aussi un problème évident d'organisation de la collecte des ordures à Lorgues.

 

Il y a quelques années, un gros effort a été fait pour organiser une collecte sélective à Lorgues, comme partout en Dracénie, avec des conteneurs différenciés pour le verre, les petits emballages et le papier et des conteneurs pour le reste (en théorie).

 

Or l'intendance ne suit pas ! Des problèmes de logistique sont apparus au fil des ans :

- Conteneurs pas assez nombreux : il y a des zones complètes de la commune qui ne sont pas desservies, notamment, paradoxalement, en centre-ville où l'on ne trouve pas un conteneur pour le tri sélectif ! Pourtant, les restaurants ont de nombreux verres à jeter et les boutiques de nombreux emballages.

 

- Conteneurs pas toujours disponibles quand on en a besoin : la cadence de ramassage est notoirement insuffisante à certains moments et les personnes consciencieuses repartent bien souvent coffre plein ou à demi-plein.

 

Il y a également un gros manque d'information :


- Il faudrait rappeler de temps en temps pourquoi et comment trier les ordures. Le tri sélectif de Lorgues est bien différent de celui qui peut se pratiquer dans d'autres régions de France ou à l'étranger. Une petite fiche explicative ne serait pas de trop.

- Les conteneurs ont changé d'emplacement sans crier gare il y a quelques mois, semant le trouble chez les habitués du tri sélectif ! Ils sont maintenant en maints endroits séparés des conteneurs "généraux" ce qui ne simplifie pas la tâche.

- Un petit plan "poubelle" serait apprécié : quand un conteneur est plein (ce qui arrive fréquemment), il serait bien de savoir où s'en trouve un autre de même nature à proximité.

 

Répression versus prévention

 

Pour résoudre le problème, on peut bien sûr faire du "tout repressif" et punir les contrevenants. Mais l'objectif à terme reste d'obtenir un tri le plus efficace possible et de donner les moyens à tout un chacun de le pratiquer sans que cela tourne au casse-tête permanent.

 

L'idéal, modeste, que nous aimerions nous fixer serait donc une meilleure répartition des conteneurs et un choix d'emplacements plus judicieux:

- en nombre plus importants dans les endroits souvent saturés(à moins que l'on n'intensifie les cadences de ramassage)

- en centre-ville où une bonne part de la population habite et travaille mais ne participe pas au tri ... faute de conteneurs

- sur les parkings de supermarchés puisqu'une bonne part de nos déchets en viennent et que ce sont des lieux où l'on va communément en voiture.

 

Il serait également intéressant d'avoir des conteneurs acceptant les emballages de grande taille, puisque ce sont aussi bien souvent ceux-là que l'on trouve "délicatement" déposés au pied des conteneurs à petits emballages à ouverture trop étroite.

 

 

Raskazé Vorony

 

 

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 06:51

Une initiative intéressante et que nous découvrons dans le dernier "Lorgues Infos"

 

Une association s'était constituée de Lorguais souhaitant mettre sur pied des Jardins Familiaux, hélas sur des terrains qui n'étaient pas publics, donc privée du soutien de la commune.

Mais l'idée était tellement bonne qu'elle a été reprise par d'autres et cette fois, avec la bénédiction du maire de Lorgues. Le nom de l'Association "Jardins Familiaux de Saint Ferréol" est d'ailleurs amusant, nous faisant penser à un mélange "Lundis de Saint Ferréol" et "Jardins Familiaux Lorguais". On voit bien d'où vient l'inspiration !

 

Nous ne pouvons donc qu'inciter tous ceux que cette démarche intéresse à contacter le président de cette toute nouvelle structure au centre culturel et de demander à pouvoir bénéficier d'un lieu où planter tomates, courgettes et autres pommes de terre.

 

Cette démarche s'inscrit, comme les Amap ou les marchés de producteurs, dans une logique de production de proximité donc de développement durable que nous appuyons sans réserve (voir  notre article : COMMERCE EQUITABLE et CIRCUIT COURT ), avec cette particularité en l'occurrence que l'on sort complètement du secteur économique puisqu'il n'y a plus du tout d'acte d'achat à un producteur local. 

 

Nous souhaitons pleine réussite aux jardiniers en leur souhaitant que les terres qui leur sont concédées aient été cultivées dans le passé et qu'ils retrouvent un fond de terre intéressant pour implanter potagers et vergers sans trop de problème.

 

Nous suivrons avec intérêt l'évolution de ces jardins

 

Raskazé Vorony

 

Pour suivre nos dossiers avec nous, abonnez-vous à notre newsletter ! Et partagez vos informations avec nos lecteurs, par le biais de commentaires ou en nous envoyant des messages à notre adresse de contact. Ce blog est le vôtre !

 

 

 

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 15:23

De grands incendies ravagent ces jours-ci la Fédération de Russie, depuis l'est de Moscou jusqu'au Kamtchatka, en passant par la Sibérie.

 

C'est ainsi que plus de 500 000 ha (5 000 km²) ont déjà été ravagés par les flammes depuis le début de l'été. (Pour mémoire, le département du Var représente 6 000 km²)

 

A titre de comparaison, rappelons que les derniers grands incendies ont détruits 2 700 km² en Grèce en 2007, 4 250 km² en 2003 et 3 250 km² en 2005 au Portugal et 3 000 km² en Californie en 2003. A chaque fois, les populations locales ont déploré un manque de préparation, de prévention et de vigilance de leurs états respectifs.

 

Il semblerait bien qu'au Portugal des mesures aient été prises depuis 2006 pour éviter que des tels drames se reproduisent.

 

En Russie, force est de constater la vétusté des moyens des pompiers. En Sibérie, depuis 25 ans les tourbières, très nombreuses, ne sont plus surveillées correctement et les départs de feux ne sont plus détectés à temps alors que des conditions climatiques exceptionnelles d'extrême chaleur et sècheresse de cet été ne peuvent qu'augmenter les risques d'incendies spontanés.

 

Enfin, il faut se souvenir de l'énorme incendie qui a ravagé 14 millions d'ha (oui, 140 000 km², un quart de la superficie de la France métropolitaine !!!) en Sibérie en 1915.

 

Tout le monde garde en mémoire ici les grands incendies qui ravageaient chaque année la Provence. Des incendies criminels ou accidentels ont encore été déclenchés ces dernières années mais il est certain qu'ils sont plus vite et mieux circonscrits et maîtrisés qu'auparavant. Tout ceci repose sur un système de surveillance très développé et une prévention des risques par débroussaillement et nettoyage des forêts par divers moyens de plus en plus efficaces, même s'il reste encore à faire et que des améliorations sont encore à apporter, et par la mise à disposition d'outils d'intervention suffisamment nombreux et efficaces.

 

En tout état de cause, il s'agit de conserver les moyens de prévention et de lutte nécessaires, même s'ils semblent coûteux aux diverses collectivités territoriales qui en ont la charge. Espérons que les coupes budgétaires à venir n'affecteront pas ces postes !

 

Raskazé Vorony

 

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 18:52

 

COMMENT A-T-ON PU IMAGINER DE REOUVRIR CETTE CARRIERE ?


Il suffit en effet de prendre sa voiture et de suivre le petit Chemin des Girards, le long du

Vallon de San Peyre, pour se demander comment une telle idée a pu naître et emporter l'adhésion de qui que ce soit.

 

Et pourtant, l'enquête publique est bien affichée.


Du fait de l'étroitesse du chemin, un tel projet semble condamné par avance, car irréaliste. Sans parler des crues du ruisseau. On voit encore les traces affligeantes des pluies du 15 juin dernier.

 

Carrière Brunettes 03 07 10 117  Carriere-Brunettes-03-07-10-128.jpg

Carriere-Brunettes-03-07-10-134.jpg

 

Quant au pont, juste en face de l'ancien four à chaux, il est plus calibré pour les attelages à cheval que pour des engins lourds. Mais c'était là le but de l'opération : faire financer un nouveau pont par le futur exploitant de la carrière. Et après, où passeront les camions ?

 

Il y aurait donc un risque certain à permettre une telle opération.


D'autre part, la carrière se trouve juste à l'aplomb de la route, elle-même contigue au ruisseau. Il y aurait donc aussi un risque de pollution non négligeable, les poussières de calcaire se déposant dans la rivière puis allant polluer l'Argens situé juste en aval.

 

Carriere-Brunettes-03-07-10-003.jpg


Sans parler des nuisances qu'auraient à subir les riverains (bruit, poussière, difficultés de circulation ...), le projet ne paraît donc pas raisonnable écologiquement parlant.


Le site même de la carrière, abandonnée depuis 25 ans, retrouve un peu de végétation. Il nous faudrait étudier complètement la faune et la flore qui y ont trouvé refuge sur un ou deux cycles annuels pour en faire un inventaire intéressant.

 

                 Carrière Brunettes Citron provence (1) rond          Carrière Brunettes Gymnosome arrondi rondCarrière Brunettes Sylvain azuré rondCarriere-Brunettes-Mante-religieuse--1-rond.jpgCarriere-Brunettes-Criquet-migrateur-rond.jpg


Mais l'on sait déjà que l'Argens est un véritable réservoir de chiroptères, dont plusieurs espèces sont menacées. Quel serait l'impact de la réouverture de la carrière sur ces populations ? (Voir notre article précédent : Chers Minioptères, Vespertilions, Rhinolophes et autres Chiroptères de Lorgues ... )


Enfin, il y a fort à parier que si des Tortues d'Hermann et divers autres reptiles sont présents dans le Vallon, ils auront trouvé refuge dans les amas rocheux de l'ancienne carrière. Est-il nécessaire de rappeler que nombre d'entre eux sont protégés ?Carriere-Brunettes-03-07-10-056.jpg

 



Risquer de mettre en danger et les hommes et la nature, n'est-ce pas cher payer pour extraire des blocs de calcaire de qualité moyenne et peut-être peu valorisée ?

 

Carriere-Brunettes-z-hum-joncs--3-.jpg


Raskazé Vorony

 

Voir aussi nos articles précédents : Carrière de pierre calcaire aux Brunettes à Lorgues - Var

Chers Minioptères, Vespertilions, Rhinolophes et autres Chiroptères de Lorgues ...

Projet de réouverture d'une carrière aux Brunettes (Lorgues)

Voir le site Non à la carrière de Lorgues :link

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 10:00

Pour suivre ce dossier et d'autres, inscrivez-vous à notre "Newsletter"

 

A quoi ressemble une carrière de pierre calcaire en Provence ?


Carrière Ménerbes (10)Avant d'aller plus loin dans l'étude de ce dossier, nous avons voulu savoir à quoi nous devons nous attendre dans la perspective d'une réouverture de cette carrière abandonnée depuis plus de 15 ans.


Ce que nous avons vu :


Des abords incontestablement dégradés même lorsque les carrières sont bien tenues et discrètement installées au bout d'un chemin sans issue (ce qui ne sera pas le cas à Lorgues : le chemin longe le site)

 

Carrière Ménerbes (26)                Carrière Ménerbes (17)

 

 

Carriere-Menerbes--15-.jpg Carriere-Oppede--2-.jpg

 

Carriere-Oppede--3-.jpg                              Carriere-Oppede--5-.jpg

 

Des arbres coupés pour préparer le lieu d'extraction

 


Carrière Ménerbes (29) Carriere-Menerbes--18-.jpg

 

De gros engins qui travaillent à un rythme plus ou moins soutenu selon le marché (très faible en ce moment)

 

Carriere-Menerbes--19-.jpg  carriere-opped--6-.jpg

 

 

Carriere-Oppede--13-.jpg  Carriere-Oppede--23-.jpg


Des gravats et déchets en grand nombre, nivelés pour "boucher les trous"

 

Carriere-Menerbes--21-.jpg          Carriere-Menerbes--23-.jpg


Des trous oubliés

 

Carriere-Menerbes--36-.jpg


De la poussière, beaucoup de poussière !

 

Carriere-Oppede--1-.jpg                  Carriere-Oppede--15-.jpg


Une reconversion du site en lieu ésotérique

 

Carriere-Menerbes--34-.jpg


Et quelques aspects esthétiques, quand même


 

Carriere-Oppede--17-.jpg               Carriere-Menerbes--28-.jpg

 

 

Mais est-ce vraiment ce que nous voulons pour Lorgues ? N'aurait-il pas mieux valu faire ce petit travail de découverte avant de signer quelque lettre d'accord au projet que ce soit ?

 

Carrière Ménerbes (11)  Carriere-Menerbes--24-.jpg

 

 

Raskazé Vorony


Voir aussi nos articles précédents

Projet de réouverture d'une carrière aux Brunettes (Lorgues)

Chers Minioptères, Vespertilions, Rhinolophes et autres Chiroptères de Lorgues ...

Conseil Municipal de Lorgues du 30 juin 2010


Voir aussi le site "nonalacarriere-lorgues.org" link

 

Pour suivre ce dossier et d'autres, inscrivez-vous à notre "Newsletter"

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 23:36

Voici qu'un projet de réouverture d'une carrière de calcaire, activité primaire dans le sens économique du terme s'il en est, vous ramène à notre pensée.


Et oui, chers cousins mammifères, voici que vous allez devenir l'espace de quelque temps l'objet d'études les plus approfondies et le sujet de conversations passionnées et, espérons-le, passionnantes.


Pour une fois que la "Chauve-Souris" ne sera pas celle de Strauss mais celle de Lorgues, de l'Argens et du Vallon de San Peyre !


Car voici que le projet de réouverture de la carrière des Brunettes, sur les lieux de vos vols nocturnes et, qui sait, de vos amours, vous met bien malgré vous sur le devant de la scène.


Pourvu que l'opérette ne se transforme pas en tragédie !


Déjà que l'on vous affuble de ce nom de "chauve-souris", déformation de l'ancien "chouette-souris" qui montre bien notre ignorance et nos incertitudes en ce qui vous concerne.


Mal aimées, donc mal traitées, vous avez longtemps été mal considérées, allant même jusqu'à voir en vous d'horribles vampires... Et pourtant, il serait temps de reconnaître vos mérites : grandes amatrices d'insectes divers, et de moustiques en particulier, on vous prie, on vous supplie dans certaines régions de bien vouloir revenir et de vous y installer en nombre pour éviter d'avoir à épandre des insecticides nocifs.


Et c'est vous qui alors faites le traitement protecteur, sans matière chimique dangereuse et pour un coût nul pour les humains qui vous entourent. Et ensuite, lasses d'avoir trop mangé, vous devenez la proie d'oiseaux rapaces, permettant le maintient de leurs populations qui elles-mêmes varient les plaisirs en ingurgitant également rats et rongeurs divers.

Quel bel équilibre ! Sommes-nous sûrs de ne rien casser en permettant la réouverture de cette carrière ? La question en tout cas mérite d'être posée


Raskazé Vorony


Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 21:06

Pour suivre ce dossier et d'autres, inscrivez-vous à notre "Newsletter"

 

Ce n'est pas le moment !


A peine sortons-nous (si nous en sortons ???) d'un traumatisme environnemental grave avec le déluge qui s'est abattu sur notre commune le 15 juin dernier (il y a donc moins de 2 semaines) que nous découvrons sur le site de la mairie qu'une enquête d'utilité publique est en cours concernant la réouverture d'une carrière sur le Chemin des Girards, dans le Vallon de San Peyre, au lieu-dit "Les Brunettes". (Voir le site de la mairielink). 


Tout d'abord : qui a entendu parler de ce projet ?


Ensuite : le vallon de San Peyre n'a-t-il pas été soumis à ravinements, débordements, érosion, effondrements  etc ... lors des derniers et dramatiques évènements climatiques que nous avons connus ?


Il nous semble que l'examen de ce projet est pour le moins prématuré, toutes les études à mener suite à la catastrophe du 15 juin dernier n'ayant pas encore pu être faites.


Nous pensons donc que toutes les études d'impact de ce projet sur l'environnement sont caduques au vu de ce qui s'est passé et sont à refaire au regard de ce qui n'est plus un risque théorique mais un risque réel. (Voir le site dela Préfecture du Var link )


Qu'au moins nous ayons le temps d'analyser le drame du 15 juin 2010 et ses conséquences. Il serait bon que la municipalité demande un délai de réflexion et d'étude qui ne pourrait lui être refusé par les autorités préfectorales, celles-là même qui ont, nous semble-t-il, signé l'arrêté de catastrophe naturelle pour la commune de Lorgues. Dans le cas contraire, ce serait vraiment un monde à l'envers, un monde ubuesque.


Mais nous n'en sommes pas là, du moins nous le souhaitons. Monsieur le maire saura faire valoir le bon sens, à n'en pas douter


Raskazé Vorony

 

Voir la suite du dossier :

Carrière de pierre calcaire aux Brunettes à Lorgues - Var  

Conseil Municipal de Lorgues du 30 juin 2010

Chers Minioptères, Vespertilions, Rhinolophes et autres Chiroptères de Lorgues ...

 

  Pour suivre ce dossier et d'autres, inscrivez-vous à notre "Newsletter"

 

 

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans Environnement - développement durable
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques