Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 14:44

La privatisation du chemin de la Martinette annoncée au dernier conseil municipal, le 30 décembre 2014.

 

Un bien amer cadeau de Nouvel An pour tous les Lorguais...

 

La situation financière de la commune doit être en vraiment piteux état pour que la commune envisage d'échanger 2,2 km de chemin communal contre "l'élargissement" d'un chemin forestier qu'elle a laissé se dégrader après les inondations de juin 2010.

En fait d'élargissement, on parle de couper la végétation qui a proliféré ces 5 dernières années. Ne peut-on le faire en interne ? Il faut aussi donner quelques coups de lame et boucher les trous d'érosion par l'eau sur ce chemin, anciennement "chemin DFCI" (lutte contre les incendies) mais déclassé par la CAD car en trop mauvais état.

M. Alemagna, maire de Lorgues, a parlé d'un coût de 150.000 € pour cette remise en état, soit grosso modo le prix de la fontaine devant la mairie ou de l'aménagement de certains ronds-points (Routes de Carcès ou Entrecasteaux) à l'époque des faits et jugés plus importants sans doute que l'entretien de chemins forestiers.

Ne s'est-on pas trompé de priorité ?

Les caisses de la commune sont-elles vides au point de devoir demander à un mécène russe de faire des travaux qui incombent à la commune ?

Et comme un service en vaut bien un autre, la contre-partie est la privatisation de 2,2 km de chemin communal au profit de la Martinette.

En ce cas, pourquoi, par exemple, ne pas offrir l'hôtel de ville (la mairie) à un richissime entrepreneur qui financerait les travaux de la Collégiale ? Il pourrait en faire le beau centre de réunions ou le bel hôtel 5* qui manquent à Lorgues. Allez au bout de votre logique, M. Alemagna !!!

R.V.

Pour plus d'infos :

Repost 0
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 12:00

L'actualité se bouscule un peu et nous oblige à vous donner Rendez-Vous pour les 2 prochains débats lorguais dans un seul article.

 

- CINE-DEBAT : mercredi 19 novembre 2014 à 20.00 au cinéma de Lorgues, dans le cadre de la Journée contre la violence faite aux femmes.

Lorgues, prochaines séances : Cinéma et Conseil Municipal
Lorgues, prochaines séances : Cinéma et Conseil Municipal

- CONSEIL MUNICIPAL : vendredi 21 novembre 2014 à 18.30 dans le hall du Centre Culturel. A l'ordre du jour, 20 points dont 4 concernent les budgets supplémentaires. Débat sûrement riche entre les conseillers municipaux et l'adjointe aux finances.

Lorgues, prochaines séances : Cinéma et Conseil Municipal
Lorgues, prochaines séances : Cinéma et Conseil Municipal

Bonne semaine à tous, avec ces 2 soirées bien occupées pour ceux qui se sentent concernés !!!

 

R.V.

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Ambiance à Lorgues Gestion municipale Un peu de culture
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 14:20

Voici la convocation affichée devant la mairie :

Conseil Municipal le 10 avril 2014 à 18.30.

L'heure est assez tôt en fin d'après-midi. Est-ce justifié par un ordre du jour long ou par l'âge moyen des colistiers du maire dont il peut à juste titre craindre des petits roupillons pendant la séance si l'on se souvient de sa réunion publique d'avant les élections ?

Nous verrons bien !

Lorgues, prochain Conseil Municipal - 10 avril 2014

En attendant, rendez-vous pour ceux qui peuvent à la Maison des Associations - Centre Culturel jeudi prochain ! (et surtout... pas un mot dans le public pendant la séance !)

 

R.V.

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues veille citoyenne - dans Gestion municipale
commenter cet article
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 15:55

Faire du vieux avec du vieux !

 

Au cours du conseil municipal de ce jour, le second mandat de Claude Alemagna s'est ouvert de la même façon que s'était terminé le premier.

- Appel à la force publique pour tenter d'intimider un conseiller municipal opposant.

- Brouhaha dans la salle émanant du fan-club de M. Alemagna

- Injures proférées à l'égard de l'opposition (ici, un "aux chiottes !" sonore et peu distingué)

- Election des adjoints : les 6 rescapés du dernier mandat  reconduits aux mêmes postes + Mme Fiorini aux finances

- Vote surprise de l'aménagement d'un rond-point sans présenter ni projet, ni coût prévisionnel.

Bref, rien de neuf sous le soleil lorguais, à part l'âge moyen avancé des 7 adjoints ( entre 66 et 67 ans). C'est reparti pour 6 ans...

R.V.

 

 

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Gestion municipale Le maire de Lorgues Libre parole
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 12:14

Au jour J et à l’heure H, Mme Smith a été présente

 

Souvenez-vous, nous étions alors en décembre 2011, lors du Conseil Municipal, au centre culturel.

Depuis le début du mandat de M. Alemagna, les conseillers de l’Opposition Municipale surveillaient les comptes de la commune comme le lait sur le feu et depuis 3 ans tiraient la sonnette d’alarme !

Nous avions en effet décidé d’exprimer de façon responsable ce que nous constations sur le terrain et comprenions de l’évolution des comptes de la commune.

 Nous savions que la commune courait à la catastrophe et, tous, nous cherchions à l’éviter, dans l’intérêt même de Lorgues et des Lorguais et au mépris de futurs intérêts électoraux possibles, comme opposants potentiels à M. Alemagna.

Pas un seul instant, nous avons envisagé d’agir de façon politique « politicienne » ou « politicarde », en ne disant rien, en ne faisant rien, sachant très bien que c’est le maire en place qui, in-fine, en serait le plus bénéficiaire au moment des élections 2014 (nous y sommes) car pouvant présenter un bilan assez flatteur malgré lui.

Deux d’entre nous ont d’ailleurs été candidats contre M. Alemagna : le Docteur Broussard, sur la liste Tous pour Lorgues (JL Meyer), et  Jacques Rebière sur la liste Arc en Ciel (Ph Balp)

Cette alarme a été entendue par 8 des membres de la majorité d’alors de M. Alemagna et le budget supplémentaire 2011 a été refusé par 15 membres du conseil contre 14.

Voici, ci-dessous les courbes que nous avions alors présentées au conseil municipal (et à la presse qui ne s’y est jamais intéressée, privant ainsi les Lorguais d’une information pourtant capitale) et la question que nous posions.

Ce que la commune de Lorgues doit à Mme Hilary Smith, ressortissante britannique

Le D-Day du 30 mars 2012 :

L’aspect le plus intéressant de cet épisode (du jamais vu jusqu’alors à Lorgues) fut sans conteste la décision, le 30 mars 2012, de Mme Smith de voter le Budget Primitif 2012 (afin de ne pas bloquer la gestion courante de la commune) mais en adressant un ultimatum sérieux à M. Alemagna ! Elle a fait à cette occasion un discours courageux, brillant et très argumenté, lui enjoignant de contenir sérieusement les dépenses de fonctionnement, sans quoi elle voterait à nouveau contre les budgets ou les comptes de la commune, ce qui aurait alors mis la commune sous tutelle administrative.

Une menace bénéfique pour les comptes de la commune :

Même s’il n’en avait pas perçu immédiatement la portée et s’il a sur le coup été très soulagé par l’adoption de ce budget à 1 voix de majorité,  M. Alemagna a ensuite été contraint par cet ultimatum à une certaine rigueur budgétaire pendant 2 bonnes années.

 

Hélas, M. Alemagna est un incorrigible dépensier et sachant que les comptes 2013 de la commune ne seront présentés en conseil qu’après les élections municipales, ne craignant donc plus la sanction du vote de ses anciens opposants et colistiers, la dépense est repartie de plus belle (Voir le compte de gestion 2013 de la commune sur le site du Ministère des Finances)

Ce que la commune de Lorgues doit à Mme Hilary Smith, ressortissante britannique
Ce que la commune de Lorgues doit à Mme Hilary Smith, ressortissante britannique
Ce que la commune de Lorgues doit à Mme Hilary Smith, ressortissante britannique

Madame Smith,

Nous nous connaissons peu et travaillant dans des groupes de conseillers municipaux bien différents, nous avons eu peu d’occasions de discuter ensemble.

Je tiens cependant à vous dire que je regrette que vous ne soyez pas sur la liste 2014 de M. Alemagna car le garde-fou que vous avez été pendant ces 3 dernières années manquera à la commune.

En tout cas, chapeau bas et merci pour ce que vous avez fait pour votre commune d’adoption !

Brigitte Grivet

Lire ou relire les articles écrits à propos de ces conseils municipaux des 16 décembre 2011 et 30 mars 2012, ainsi que l'article "La commune n'a plus les moyens d'acheter la Maison des Pères"

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Gestion municipale Libre parole
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 07:10

Les conseillers de l’Opposition tiennent à vous rendre compte de leur mandat 2008 - 2014

 

BILAN DES CONSEILLERS MUNICIPAUX D’OPPOSITION MUNICIPALE DE LORGUES

 

Alors que la mandature se termine, nous, conseillers municipaux élus en 2008 sur la liste MARIANI, membres de l’opposition municipale, venons rendre compte à la population lorguaise de notre action au cours de ces six ans écoulés.

Malgré les embûches, malgré une politique opaque, malgré l’absence de présentation en séance du conseil municipal  des projets par les architectes ou les bureaux d’étude et l’absence de commissions municipales contrairement aux promesses proclamées en début de mandat,  nous avons toujours œuvré dans l’intérêt de LORGUES et des Lorguais.

 

Sensibles aux préoccupations des Lorguais, nous avons servi de relais à l’occasion des séances du conseil.   

 C’est ainsi que :

  • Nous avons fait annuler le projet  d’installation d’une antenne de téléphonie mobile à proximité de la crèche comportant des risques de nuisances, par des ondes électromagnétiques.
  • Nous nous sommes élevés contre un projet de parc accrobranche  d’accès difficile et entrainant des nuisances pour les riverains, alors que cette activité souhaitée par la  jeunesse pourrait se faire dans un site plus approprié.
  • Nous avons dénoncé le projet d’exploitation de la carrière des Brunettes malgré les promesses imprudentes du maire, affaire qui n’est pas terminée et qui risque de couter cher à la commune.  
  • Nous nous sommes opposés au contournement du hameau des Girards ; le nouveau chemin tracé fait un détour avec un dénivelé important, sinon dangereux,  et demandera un gros investissement de stabilisation et goudronnage puis un entretien coûteux, alors que de nombreux chemins existants ne sont plus entretenus.                   
  •  Nous avons dénoncé la liberté que prenait le maire en utilisant des  procurations « en blanc » pour assurer sa majorité lors des votes.
  • De même nous avons attiré l’attention du contrôle de légalité sur l’illégalité de l’octroi d’un bail commercial d’ordre privé pour un local sur le domaine public, nécessitant l’intervention de Monsieur le Préfet pour une demande d’explication et  une annulation probable de cette délibération et ceci dans l’intérêt primordial de la commune d’une part, et dans l’intérêt des commerçants concernés qui se seraient retrouvés en fâcheuse posture.

 

Attentifs au budget de la commune, nous avons dénoncé l’augmentation considérable des frais de fonctionnement et notamment de personnel, sans amélioration des services rendus à la population.

Nous avons également déploré les acquisitions foncières réalisées sans affectation précise comme l’achat d’une propriété dans le quartier de la Muscatelle ou bien l’acquisition d’une colline au carrefour du chemin des Girards  qui nous parait mal conçu pour y installer une déchetterie,  serpent de mer promis depuis six ans, et qui risque fort d’être installée ailleurs.

Aucun compte 2013, ni aucun budget prévisionnel pour 2014 ne nous ayant été présentés, nous sommes inquiets pour l’avenir des finances à LORGUES à la suite de la somme des travaux effectués bizarrement et en toute hâte en fin de mandat dont les coûts n’apparaitront que sur le compte administratif de l’année 2013 (non encore publié) et qui viendront grever le budget de 2014 (non encore présenté ni voté) 

De même les finances du Centre Communal d’Action Sociale – le CCAS –  donnaient un solde de 60 000 euros, faussement positif sur l’année 2012, compte tenu d’une subvention de la mairie de 100 000 euros et de recettes exceptionnelles (remboursement de cotisations trop-payées à des organismes d’assurance durant plusieurs années) pour 145 000 euros, ce qui signifie un déficit réel de  185 000 euros.

 Nous avons exprimé nos doutes sur l’installation de la vidéo-surveillance, sans aucune déontologie sur l’utilisation de cet instrument,  et qui ne peut que repousser la délinquance hors les murs comme en témoigne la multiplication des cambriolages et l’intrusion récente dans la chapelle SAINT FERREOL curieusement passée sous silence par les autorités et la presse locale !    

 Nous nous sommes élevés contre l’opacité  d’emprunts pour 3 500 000 euros réalisés pour la construction de la station d’épuration, que nous n’avons jamais pu discuter ni voter (ni montants, ni taux, ni durées) et que l’on retrouve dans un budget annexe (budget « Assainissement » de la commune de Lorgues) mais que les Lorguais devront rembourser !

Nous sommes étonnés du grand silence des conseillers communautaires  dont nous avons crû comprendre qu’ils ne participaient que rarement aux réunions de la CAD et qui ne nous ont  jamais rendu compte de leur activité au sein de notre Communauté d’Agglomération Dracénoise, dont la seule réalisation sur LORGUES, en dehors des compétences obligatoires, a été un terrain de football déjà prévu depuis 2007.  Quelle est l’influence de LORGUES dans cet organisme ?

 

Nous avons observé avec ahurissement l’apparition soudaine dans les budgets, puis leur disparition rapide et tout aussi soudaine de projets « promesses électorales »  non tenues comme : une nouvelle école, une cantine centrale, un pôle jeunesse, un centre technique municipal etc… De vraies étoiles filantes !

 

Par contre nous avons fait des propositions qui nous paraissaient utiles pour la commune :  

  • Nous avons proposé l’acquisition du terrain de Monsieur CHOQUEL pour un parking proche du centre-ville.
  • Nous avons proposé de faire une étude pour économiser l’énergie dont le budget  a augmenté considérablement en cours de mandat.                                                                                            
  • Nous avons proposé de faire l’acquisition de la maison des Pères Augustins de l’Assomption qui avait été acceptée par délibération du conseil municipal. De coûteuses  études ont été réalisées ;  la propriété a été donnée à visiter par l’ensemble du Conseil Municipal et la population sur invitation du Maire. Et puis brusquement, par une volte-face imprévisible de ce dernier, le projet a été abandonné  après avoir dupé le conseil municipal, les vendeurs et la population. 

 

Nous avons par ailleurs voté pour toutes des délibérations qui nous paraissaient utiles pour la cité, dans une attitude constructive et pas d’opposition systématique

 

Par notre attitude déterminée, nous avons probablement aidé des élus de la majorité, lucides et courageux, à réfléchir  sur la politique appliquée, à prendre leurs distances  et à quitter cette majorité,  ce qui a donné plus de poids à notre action.

Cela nous a permis de mettre le Maire en minorité en refusant de voter un budget supplémentaire en  2011 qui nous paraissait excessif, ne lui laissant par la suite qu’une courte majorité de 15 voix contre 14 pour chaque vote et l’obligeant ainsi à sérieusement modérer la hausse des coûts de fonctionnement.

Au cours de ce mandat, le Maire a choisi une politique de clivage, d’agressivité. Nous avons tenu bon malgré les menaces, le mépris et le harcèlement de certains blogs comme le « canard lorguais » de séraphin ou les courageux anonymes du blog «  Lorgues maintenant » blogs  administrés par la majorité.

Unis et déterminés, dans le respect des croyances  et des engagements de chacun, nous avons effectué notre action d’opposition, avec l’aide d’amis fidèles et de l’association  « Lorgues ensemble » qui nous ont soutenus tout au long du mandat ; nous pensons avoir ainsi répondu à la confiance de nos électeurs.

 

Aujourd’hui une page se tourne.

 

Nous demandons aux électeurs Lorguais de voter en leur âme et conscience dans l’intérêt de LORGUES et des Lorguais.

 

                                                                       LORGUES, le 13 Mars 2014

                                               Les élus de l’opposition municipale

Texte téléchargeable pour impression

Repost 1
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Libre parole Gestion municipale
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 06:13

Le débat Var-Matin a permis de connaître les positions des 4 candidats à propos de la Maison des Pères Assomptionnistes

 

 

Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014

 

Jean-Bernard Formé (Liste Lorgues Bleu Marine) :

Il propose d'en faire l'acquisition pour que ce bâtiment reste dans le patrimoine de la commune puis de la louer ou donner en gestion à un groupe hôtelier ou un autocariste, à charge pour le preneur de faire les travaux nécessaires pour établir un hôtel de 60 chambres dans le cadre d'un programme résolument tourné vers le tourisme.

 

Ce serait à notre avis privatiser pour de longues années un bien communal et en priver les Lorguais.

Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014
Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014

 

Jean-Luc Meyer (Liste Tous pour Lorgues) :

Sa liste propose également d'en faire l'acquisition et d'utiliser les lieux pour des services mal rendus actuellement à Lorgues, comme d'y établir un centre aéré pour les enfants, d'y créer des salles de réunion, des lieux d'exposition ou des espaces réservés aux associations, d'y permettre des rencontres trans-générationnelles etc... et de laisser aux Lorguais l'accès au magnifique parc.

Les projets sont nombreux et seront discutés et soumis aux Lorguais.

Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014
Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014

Philippe Balp (Liste Arc en Ciel) :

 

Lui aussi propose d'en faire l'acquisition et d'installer un théâtre de verdure dans le parc pour des soirées théâtrales, des concerts et de garder l'accès du parc libre pour les Lorguais.

Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014
Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014
Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014

Claude Alemagna (Liste Lorgues au coeur avec passion) :

 

Maire sortant, après un vote unanime du conseil municipal en faveur de l'achat de cette propriété, il a été le seul à pouvoir en faire l'acquisition et à finalement y renoncer pour des raisons encore indéterminées.

Face à l'intérêt que les 3 autres candidats portent à ce bien patrimonial, il n'a pas su expliquer sa décision passée sauf en bredouillant que les charges de fontionnement seraient trop lourdes car à son avis il faudrait 4 femmes de ménage et 2 gardiens !!!

 

Heureusement que par le passé, d'autres ont eu plus d'ambition pour la commune que lui, en achetant par exemple la Maison des Soeurs qui au fil du temps est devenu le Centre Culturel, le Cinéma étant lui logé dans l'ancienne chapelle. Sans cette détermination, où se passeraient les séances du Conseil Municipal, où se trouverait la Médiathèque, où se tiendraient les projections de films, dans quel Cantoun se réuniraient les Anciens etc....

Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014
Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014
Lorgues : la Maison des Pères et les 4 candidats aux municipales 2014
Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Gestion municipale Ambiance à Lorgues Libre parole
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 20:00

Elections du 23 mars (1er tour) et éventuellement 30 mars 2014 (2ème tour)

 

A Lorgues, on élira le conseil municipal et des conseillers communautaires pour la CAD.

 

Les modalités de vote seront simples pour les électeurs : pour chacune des listes candidates, nous aurons un seul bulletin avec 2 listes

 - Une de 29 noms pour le conseil municipal

- Une de 7 noms pour 5 conseillers communautaires et 2 remplaçants possibles en cas de démission de conseillers élus.

Les modalités de constitution de cette 2ème liste sont un peu compliquées mais à connaître.

Elections municipales ET communautaires
Elections municipales ET communautaires
Elections municipales ET communautaires
Elections municipales ET communautaires

Vous avez tout suivi et bien compris ? Alors, vous êtes très forts...

Faisons confiance aux têtes de liste, leurs colistiers et conseillers de campagne pour nous présenter des listes en bonne et dûe forme.

 

Surtout, souvenons-nous :

- Il sera normal d'avoir 2 listes sur le même bulletin

- 7 noms seront en double

- Il ne faut en rayer aucun ; le vote deviendrait nul.

En plus :

Pour en savoir plus sur le rôle de la CAD et ce dont les conseillers communautaires auront la responsabilité, voir le très bon article en lien ci-dessous

Bonne réflexion et bon vote à tous !

 

Raskazé Vorony

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Gestion municipale
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 07:11

Création d’un chemin de contournement du hameau des Girards

 

Lors du conseil municipal du 20 septembre 2012, le maire avait fait adopter par sa faible majorité une modification d’une partie du tracé du chemin rural des Girards, à la demande d’un propriétaire, la famille Girard - Grigoli.

Résultat : la dernière partie du chemin, plane et relativement droite, doit être remplacée par un chemin tortueux grimpant en pleine colline, dévalant dans la forêt.

Lors du dernier conseil municipal, le 13 décembre 2013, le maire a fait adopter par sa majorité (ou ce qu’il en reste mais toujours majoritaire, hélas) une autre délibération : désaffection d’un tronçon du chemin rural des Girards.

1 – Ce vote nous a semblé prématuré, le nouveau chemin n’étant pas terminé. Ouvert en pleine forêt, à peine damé, il n’est toujours pas goudronné et surtout est encore très mal stabilisé. C’est ainsi que les dernières pluies l’ont bien raviné. Encore un bon orage et il ne sera plus praticable par personne ! Il conviendrait aussi de s’assurer que des transports urgents (ambulances ou camions de pompiers) puissent l’emprunter sans mal.

 

2 – Du fait de la désaffection du chemin ancien, il faut que l’ensemble des riverains l’acquièrent. Ils ont donc été mis en demeure de s’en acquitter. Au prix symbolique d’1 € du m².

Voir ci-dessous les photos de la route actuelle (ou chemin dit ancien). Stable et goudronnée. Revendue peu cher.

Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes

3 – A moins d’un favoritisme éhonté, la demande de détournement du chemin ayant été faite par un riverain et non par la commune qui n’y a aucun intérêt, loin de là, il serait légitime que les riverains concernés financent la fin du chantier : stabilisation sérieuse du nouveau chemin, goudronnage et aménagement des abords. Il ne serait pas cohérent que ces travaux se retrouvent à la charge de la collectivité au profit de quelques uns, alors que ces derniers étaient les demandeurs.

 

Voir ci-dessous la piste en son état actuel que M. Alemagna compte « refourguer » à la commune, en guise de route

Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes

4 – Le nouveau chemin contournant le hameau, il est clair que les résidents du hameau continueront à utiliser l’ancien chemin. Logiquement devenu leur propriété, ce sera à eux d’en assurer l’entretien.

On aurait pu penser qu’avant les votes en conseil municipal, le maire ou un de ses adjoints ou les services municipaux concernés (urbanisme, travaux) auraient organisé une réunion de concertation avec l’ensemble des riverains, pour les informer des charges qui pèseraient sur eux et pour s’assurer de leur accord.

Ce ne fut pas le cas, exemple flagrant de la politique de gribouille du maire.

Voici donc des riverains qui n’avaient rien demandé, qui se retrouvent devoir acheter un chemin ancien qui leur donne toute satisfaction et qui devront l’entretenir à leurs frais.

Et voici une commune qui risque bien d’assumer des frais énormes si la transaction se fait avant la finition du nouveau chemin et si la famille Girard - Grigoli ne l’assume pas. Les 2 votes ayant eu lieu, elle pourrait logiquement plaider qu’elle n’est plus responsable du nouveau chemin… Combien, alors, pour le goudronnage à la charge de la collectivité ?

Une situation ubuesque et inexplicable… sans aucun intérêt pour la commune

 

Raskazé Vorony

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Gestion municipale Le maire de Lorgues En ville - Urbanisme
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 05:34

A Lorgues, c'est proportionnellement comme à Sotchi !

 

- Des travaux partout et en retard : on circule très difficilement en ville. Les travaux du boulevard du Réal-Calamar débutés en 2013, alors que les inondations datent de 2010. L'installation du réseau de câbles de la vidéosurveillance qui sera terminée... quelques heures avant l'ouverture, non des JO mais des bureaux de vote !

 

- Une obsession sécuritaire : des policiers et l'armée à Sotchi, des caméras à Lorgues. Quel est le terrorisme qui nous guette ici ?

 

- Une surexposition médiatique du chef : Poutine partout à la télé russe au point qu'on en oublie son premier ministre (son nom, rappelez-vous : Medvedev) et Alemagna partout dans Lorgues-Infos/Désinfos. Question à mille euros : Qui est le premier adjoint au maire de Lorgues ? Allez, on vous aide : Georges Grouiller. Ca vous revient ? Vous le connaissez ?

 

- Un état calamiteux de l'économie locale : une industrie en berne en Russie, des commerces à l'agonie à Lorgues. Heureusement en Russie, il y a le gaz et à Lorgues, le vin.

 

- La grosse différence : à Sotchi, on a au moins maintenant une patinoire et un tremplin de ski ; à Lorgues, on n'a même pas la piscine couverte promise en 2008 par le candidat Alemagna.

 

Allez, portez-vous bien et apprenez le russe !

Raskazé Vorony

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Gestion municipale Le maire de Lorgues Ambiance à Lorgues
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques