Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 20:22

L'été est bien fini !

Françoise qui anime la place Révelin durant la belle saison, du 1er avril au 30 septembre, est partie rejoindre sa famille dans le Sud-Ouest de la France.

 

Mais cette année, l'échoppe ne devrait pas rester vide durant les 6 mois de morte saison.
Des travaux sont en cours, préfigurant une réouverture automnale

 

R.V.

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme Ambiance à Lorgues
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 07:11

Création d’un chemin de contournement du hameau des Girards

 

Lors du conseil municipal du 20 septembre 2012, le maire avait fait adopter par sa faible majorité une modification d’une partie du tracé du chemin rural des Girards, à la demande d’un propriétaire, la famille Girard - Grigoli.

Résultat : la dernière partie du chemin, plane et relativement droite, doit être remplacée par un chemin tortueux grimpant en pleine colline, dévalant dans la forêt.

Lors du dernier conseil municipal, le 13 décembre 2013, le maire a fait adopter par sa majorité (ou ce qu’il en reste mais toujours majoritaire, hélas) une autre délibération : désaffection d’un tronçon du chemin rural des Girards.

1 – Ce vote nous a semblé prématuré, le nouveau chemin n’étant pas terminé. Ouvert en pleine forêt, à peine damé, il n’est toujours pas goudronné et surtout est encore très mal stabilisé. C’est ainsi que les dernières pluies l’ont bien raviné. Encore un bon orage et il ne sera plus praticable par personne ! Il conviendrait aussi de s’assurer que des transports urgents (ambulances ou camions de pompiers) puissent l’emprunter sans mal.

 

2 – Du fait de la désaffection du chemin ancien, il faut que l’ensemble des riverains l’acquièrent. Ils ont donc été mis en demeure de s’en acquitter. Au prix symbolique d’1 € du m².

Voir ci-dessous les photos de la route actuelle (ou chemin dit ancien). Stable et goudronnée. Revendue peu cher.

Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes

3 – A moins d’un favoritisme éhonté, la demande de détournement du chemin ayant été faite par un riverain et non par la commune qui n’y a aucun intérêt, loin de là, il serait légitime que les riverains concernés financent la fin du chantier : stabilisation sérieuse du nouveau chemin, goudronnage et aménagement des abords. Il ne serait pas cohérent que ces travaux se retrouvent à la charge de la collectivité au profit de quelques uns, alors que ces derniers étaient les demandeurs.

 

Voir ci-dessous la piste en son état actuel que M. Alemagna compte « refourguer » à la commune, en guise de route

Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes
Le chemin des Girards à Lorgues : les conséquences de 2 votes

4 – Le nouveau chemin contournant le hameau, il est clair que les résidents du hameau continueront à utiliser l’ancien chemin. Logiquement devenu leur propriété, ce sera à eux d’en assurer l’entretien.

On aurait pu penser qu’avant les votes en conseil municipal, le maire ou un de ses adjoints ou les services municipaux concernés (urbanisme, travaux) auraient organisé une réunion de concertation avec l’ensemble des riverains, pour les informer des charges qui pèseraient sur eux et pour s’assurer de leur accord.

Ce ne fut pas le cas, exemple flagrant de la politique de gribouille du maire.

Voici donc des riverains qui n’avaient rien demandé, qui se retrouvent devoir acheter un chemin ancien qui leur donne toute satisfaction et qui devront l’entretenir à leurs frais.

Et voici une commune qui risque bien d’assumer des frais énormes si la transaction se fait avant la finition du nouveau chemin et si la famille Girard - Grigoli ne l’assume pas. Les 2 votes ayant eu lieu, elle pourrait logiquement plaider qu’elle n’est plus responsable du nouveau chemin… Combien, alors, pour le goudronnage à la charge de la collectivité ?

Une situation ubuesque et inexplicable… sans aucun intérêt pour la commune

 

Raskazé Vorony

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans Gestion municipale Le maire de Lorgues En ville - Urbanisme
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 15:17

PLU  - réunion discrètement annoncée

 

Vu sur le site de la commune la petite annonce discrète :

 

Réunion publique : P.L.U.

Plan Local d'Urbanisme

Jeudi 19 septembre 2013

18.30 - Cinéma J. Mathevet

 

On ne peut pas faire plus laconique !

Heureusement que le blog Lorgues Nature Environnement a relayé cette information qui aurait bien pu ne pas être vue !

 

R.V.

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme Environnement - développement durable
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 22:53

Le Curé de Lorgues se bat comme un beau diable pour la collégiale !

 

Ce soir, sur le parvis de la Collégiale, ce fut une veillée émouvante sur le thème de la Beauté

 

Dire d'un curé qu'il se bat "comme un diable", même "beau diable", n'est peut-être ni respectueux, ni opportun compte tenu de son rôle et sa fonction mais tant pis. Il a également parlé de la liberté ce soir, liberté qui doit animer chacun d'entre nous et qui inclut donc aussi la liberté d'expression, fut-ce à l'égard d'un homme d'Eglise !!!

 

Tous les dimanches soir à 20.00, le Père Menjot anime une veillée sur le parvis de la Collégiale de Lorgues pour qu'elle ne soit pas oubliée et, ce soir, le thème principal fut celui de la Beauté.

La Beauté d'un édifice religieux, certes, mais symbole de notre commune et de son histoire et qui mérite donc quelques égards...

La Beauté qui permet aussi un mieux-être (beauté de la nature, des villages, de notre environnement) et qui favorise une vie harmonieuse et tolérante.

 

Au fil de la soirée, nous ne pouvions nous empêcher de penser aussi à la Beauté du geste de ces artisans qui ont construit cet édifice, un édifice non commercial, un édifice non lucratif et qui maintenant n'est plus défendu le dimanche soir que par un curé et une poignée de fidèles.

N'ayez pas peur !

Chacun pourrait se reconnaître dans cet appel lancé il y a quelques années par le Pape Jean-Paul II (c'est de circonstance) mais qui est valable pour tous.

N'ayons pas peur de dire ce qui va et de dire aussi ce qui ne va pas.

Et bien, la Collégiale de Lorgues ne va pas, mais alors, pas bien du tout !

Il suffit d'en faire un tour rapide pour s'en rendre compte.

Petit diaporama de l'état de la Collégiale le 01 09 2013
Petit diaporama de l'état de la Collégiale le 01 09 2013
Petit diaporama de l'état de la Collégiale le 01 09 2013
Petit diaporama de l'état de la Collégiale le 01 09 2013
Petit diaporama de l'état de la Collégiale le 01 09 2013

Petit diaporama de l'état de la Collégiale le 01 09 2013

Même si des travaux importants doivent être entrepris pour remettre cette collégiale en état, est-ce une raison pour la laisser se dégrader ainsi, alors qu'une simple maintenance permettrait d'éviter des dégâts plus importants qu'ils ne sont actuellement ?

Nous avons là un Monument Historique en déshérence !!! C'est dire le cas que nos politiques font de cette Collégiale et de leur peu d'intérêt pour la chose !

Ils auront beau dire que les municipalités précédentes n'ont pas fait leur boulot, on n'a encore jamais vu un tel état de délaissement.

Lorgues - un petit coup d'oeil à la Collégiale Saint-MartinLorgues - un petit coup d'oeil à la Collégiale Saint-MartinLorgues - un petit coup d'oeil à la Collégiale Saint-Martin

Ne rien faire et laisser pourrir la situation n'est pas acceptable.

Si le Maire souhaite faire démolir la collégiale (ce ne serait pas une première en France...) qu'il le dise clairement !

Brigitte Grivet

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Lorgues, veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme Le maire de Lorgues Claude Alemagna-canard lorguais
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 06:53

Vu, près de la Chambre Régionale d'Agriculture à Aix en Provence !

 

Tous ceux qui se sont rendus ces temps derniers à la Chambre Régionale d'Agriculture à Aix-en-Provence ont pu admirer ce paysage urbain largement embelli par les arbres de Judée en pleine floraison et découvrir une glycine assez envahissante !

Un arrêt de bus "paysagé"

Un arrêt de bus "paysagé"

Où s'arrêtera-t-elle ?

Où s'arrêtera-t-elle ?

Ne boudons pas notre plaisir ! Même si le quartier connaît une possible panne d'électricité dans les jours à venir, le printemps nous a quand même montré qu'il était là... ce qui devrait nous remonter le moral en ces périodes moroses et ce temps un peu gris !!!

R.V.

P.S. A venir, toujours pour fêter le printemps, une petite série d'articles sur les Orchidées sauvages que nous pouvons découvrir à Lorgues et dans les environs (juste de petits problèmes de mise en page et d'insertions de photos à résoudre et ces articles devraient bientôt paraître...)

Signé : Votre Blogueuse presque au point sur cette nouvelle plateforme "overblog". LOL !

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 20:10

Enquête publique consultable jusqu'au 22 mars 2013 sur la construction de la prison des Nouradons

 

Comme indiqué dans notre article précédent, la construction de cette prison a été confirmée (voir : La prison des Nouradons ... suite ) après que l'enquête publique devant déterminer de son utilité publique ait été menée (voir : Les Nouradons : le projet contesté de la nouvelle prison )

 

Hasard du calendrier, voici maintenant l'enquête publique consultable en mairie de Lorgues et en mairie annexe de Draguignan, depuis le 18 février et jusqu'au 22 mars 2013.

 

C'est le moment de se faire entendre pour minorer autant que faire ce peut les inconvénients de cette construction pour les riverains et les usagers de la départementale Lorgues-Draguignan.

 

Voici à ce propos l'article du Var-Matin d'hier :

Future prison en Dracénie: le dossier d'enquête publique consultable jusqu'au 22 mars

Publié le mercredi 27 février 2013 à 11h22  -  

 


Jusqu’au 22 mars, à Draguignan et à Lorgues, chacun peut consulter et consigner ses remarques sur le dossier d’enquête publique inhérent au projet de futur centre pénitentiaire.

Par arrêté en date du 18 janvier 2013, le préfet a ordonné l’ouverture d’une enquête publique, conformément au code de l’environnement, relative au projet de construction d’un centre pénitentiaire sur le site des Nourradons.

Rappelons qu’en octobre 2011, le ministère de la Justice avait mandaté l’Agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ), en vue de réaliser un établissement pénitentiaire de 504 places de détention, en remplacement de la prison de Draguignan, fermée suite aux inondations de juin 2010.

Alors munissez-vous de vos lunettes et de votre stylo : le dossier d’enquête publique (216 pages) est consultable et critiquable jusqu’au 22 mars en mairie annexe de Draguignan et en mairie de Lorgues.

Ce dossier définit et détaille les principes de l’aménagement proposé, avec, notamment, le plan de situation, le périmètre de l’enquête, le plan général des travaux, les informations juridiques et la procédure administrative relative au projet, les avis émis sur le projet, le bilan de la concertation préalable, et l’étude d’impact.

Des adaptations pourront y être apportées, lors de la mise au point détaillée du projet, notamment pour tenir compte des observations formulées lors de l’enquête publique.

 

Bonne lecture et bonne réflexion à tous !

 

Raskazé Vorony

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 18:51

Nouvelle prison de Draguignan - Alea jacta est !

 

Le sort de la future prison de Draguignan est bel et bien décidé : ce sera aux Nouradons, sur la route Lorgues - Draguignan.

 

Le budget du Ministère de la Justice présenté par Mme la Garde des Sceaux est clair et Madame Taubira l'a confirmé à l'automne : la nouvelle prison de Draguignan sera bien construite à partir de 2013 pour une livraison en 2015.

 

Le rapport du commissaire enquêteur, suite à enquêtes publiques (3 en 1...) est clairement en faveur du site proposé sur l'ancien terrain militaire des Nouradons abandonné par le Ministère de la Défense.

La lecture de ce rapport d'enquête ne laisse pas d'étonner par son ton même ; la condescendance (pour ne pas dire le mépris) que l'on ressent à la lecture des réponses apportées par ledit enquêteur, M. Cozette, aux observations formulées par les personnes venues apporter leur contribution à ces enquêtes est insupportable. A lire absolument ( link ) pour vous en faire une idée et éventuellement nous détromper...

 

Ceci dit, il ressort de divers articles, du blog des opposants au projet (voir ici) et même de ce rapport d'enquête que le projet a été plus que rondement mené, à tel point que l'on s'interroge pour savoir si d'autres alternatives ont réellement été étudiées (possibilité de réhabiliter l'ancienne prison ou choix d'un autre emplacement). De plus, l'étude environnementale devait encore être complétée après l'enquête publique ...

 

L'affaire semblait donc être entendue depuis l'été 2010.

 

Peut-être que le choix du site des Nouradons était inéluctable et était le meilleur mais nous pouvons comprendre l'amertume des riverains et opposants au projet qui ont dû se sentir quelque peu malmenés par une décision aussi rapide, sans concertation et il faut le dire sans grand effort de pédagogie ni de compréhension de leurs réticences.

 

Il est à souhaiter tant qu'à faire, puisque la décision est irréversible, que sa mise en oeuvre respectera :

- un minimum de respect pour les voisins : construction le plus au sud et à l'est possible du terrain pour éviter les nuisances visuelles, attention portée pour supprimer les nuisances sonores, effort sur l'éclairage de nuit pour une moindre pollution lumineuse, conception et entretien d'abords végétaux agréables etc ...

- une architecture optimale pour l'efficacité du lieu et le bien-être des personnes y vivant ou y travaillant

- un intérêt pour les collectivités locales proches : une desserte par transport en commun indispensables aux personnel et viteurs mais qui pourrait être étendue à la population lorguaise et dracénoise, l'appel à des sous-traitants ou fournisseurs locaux, l'embauche de personnels locaux etc...

 

De ce que nous avons lu sur le site de l'APIJ (Agence Publique pour l'Immobilier de la Justice), il s'agit là, apparemment, d'une prison construite sur les fonds de cette Agence publique et non un PPP (Partenariat Public Privé) puisque le texte de présentation est ainsi libellé :

 

Centre pénitentiaire de Draguignan 

 
 
 

 

 

Le centre pénitentiaire de Draguignan a été gravement endommagé par les inondations qui ont touché le département du Var en juin 2010, entraînant le transfert de la totalité des personnes détenues vers d’autres établissements pénitentiaires.

En octobre 2010, le ministère de la Justice a rendu publique la décision de fermer cet établissement et d’en construire un nouveau dans l’agglomération de Draguignan. Après le lancement de la consultation en 2011, le groupement de conception-réalisation Vinci associé à l’agence Archi5prod a été sélectionné cette année pour réaliser ce nouvel établissement de 504 places qui sera livré fin 2015.
 

 

 

 

On n'y parle donc pas de contrat de maintenance ou de restauration ou d'hôtellerie comme pour le projet de Valence ainsi libellé et résultant visiblement d'un ces PPP plus favorables aux entreprises qu'à nul autre :

 

Centre pénitentiaire de Valence 

 
 
 

 

 

Dans le cadre de la mise en conformité avec les règles européennes en matière d’encellulement individuel, d’obligation d’activité et du maintien des relations familiales, la consultation portant sur la réalisation de trois nouveaux établissements dont celui de Riom, lancée en décembre 2010, a abouti à la sélection en juillet dernier du groupement mené par le mandataire Spie Batignolles associé à l’agence d’architectes Synthèse Architecture.

Ce contrat comprend le financement, la conception, la construction et la réalisation de prestations d’entretien et de maintenance sur 25 ans ainsi qu’une prestation de services à la personne (hôtellerie, cantine, transport, formation professionnelle, travail des personnes détenues, accueil des familles, restauration des personnes détenues, restauration du personnel et cafétéria) sur une durée de 9 ans.
 

 

 

 

S'il s'agit bien d'une constuction "classique" et non d'un PPP, ceci permettra donc ce que nous appelons plus haut de nos voeux, la perspective d'un intérêt mutuel et bien compris entre cet établissement qui nous a été imposé de façon relativement brutale et nos collectivités locales qui ont bien besoin d'activités économiquement rentables.

 

Et ce serait la seule justification politiquement recevable de la part du maire de Draguignan

 

Raskazé Vorony

   
 
   
       
Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 01:00

La rue des Tuffs à Lorgues : un témoignage du Lorgues  ancien et un symbole de la future modernité de la commune !

 

La rue des Tuffs, bordée de murs de pierre est un des témoignages du Lorgues ancien, au même titre que la rue des Climènes ou la rue de La Canal. Un Lorgues qu'on se plaît à imaginer rural et résonnant du pas des chevaux et du fracas des carrioles.

 

rue-des-tuffs-lorgues12-nov-2012.jpg

 

Un petit bout du Lorgues ancien qui fait rêver et qui, curieusement, symbole d'un temps passé pas si lointain redevient le symbole d'un avenir proche, celui de l'après-pétrole pas cher et du renouveau des déplacements pédestres ou vélocipédistes après une bonne journée passée dans son jardin potager familial. Bref, un Lorgues de l'ancien temps et en même temps éminemment moderne, voire futuriste.

rue-des-tuffs-112-nov-2011-b.jpg

Monsieur le Maire de Lorgues, pas si ringard finalement qu'on veut bien le dire, a d'ailleurs mis en place des jardins potagers familiaux qui ne demandent qu'à se développer, s'étendre et se multiplier. Peut-être n'avait-il eu comme urgence que de contrecarrer un autre projet, celui de M. Bernard Astruc et Mme Corine Doublat, mais le résultat est là, imparable semble-t-il. Les utilisateurs de ces jardins sont ravis (selon toutefois les initiateurs du projet dans les divers "Lorgues Infos" municipaux - nous attendons les témoignages des usagers. Honte à nous ... nous ne sommes pas allés les rencontrer...)

 

Le mur de la rue des Tuffs : urgence à la rénovation

Ce mur, dans la partie basse de la rue des Tuffs, le long du jardin de la Muscatelle, demandait réparation depuis 2 ou 3 ans, faute de l'entretien minimal qui l'aurait maintenu en état.

 

murs-tuffs-jardin-muscatelle.jpg jardin-muscatelle-rue-tuffs-nov-2011.jpg

 

Le mur : le renouveau !

 Aujourd'hui, 11 janvier 2013, nous assistons aux prémices du renouveau du mur. Celui-ci a été entièrement dégagé, ses fondations bien préservées et les pierres le constituant précieusement mises de côté. Bref, la municipalité s'apprête à nous refaire un mur tout neuf "à l'ancienne" et identique au mur ancien . Super ! 

 

murs-des-tuffs-Lorgues-11-janvier-2013.jpg

 

rue-des-tuffs-lorgues-11-janvier-2013.jpg pierres-murs-des-tuffs-11-janvier-2013.jpg

 

Les travaux préparatifs ne devraient pas durer longtemps : du 11 janvier 2013 (nous ne sommes pas en retard pour vous informer...) au 14 janvier 2013. 

 

travaux-des-tuffs-11-15-janvier-2013.jpg

Les travaux de reconstruction seront sûrement plus longs quoique non annoncés. Il nous semblait que refaire 15 m  environ de mur ne serait pas un gros chantier. Vu l'option prise par la mairie de refaire le mur en sa totalité, ce sera probablement beaucoup plus long mais certainement plus beau et plus solide aussi ! Les professionnels de la profession (maire, adjoint aux travaux, directeur des services, directeur technique ...) ont sûrement leurs raisons.

 

Dans leur élan, ils ont englobé dans les travaux le mur bordant le jardin de la Muscatelle, le long de la rue St Honorat. Nous n'avions pas l'impression d'un quelconque besoin, mais les professionnels de la profession en ont jugé autrement ...

 

mur-st-honorat-11-janvier-2013-006.jpg

 

Ils (les professionnels de la profession) ont dû se référer à l'avis autorisé du Président de l'Association des Amis du Vieux Lorgues, M. Doublat, à qui nous avons envoyé un mail ce jour  :

 


Monsieur le Président,

En tant que spécialiste du Vieux Lorgues, je suppose que la mairie vous a contacté avant d'effectuer les travaux sur les murs de la rue des Tuffs et de la rue Saint Honorat.
Certains prétendent qu'il s'agit d'une destruction "sauvage" des vieux murs.
D'autres pensent (ou espèrent) qu'il s'agit de travaux préparatoires (fortement surdimensionnés cependant) à une reconstruction à l'identique des murs si symboliques de cette partie de Lorgues.
Qu'en savez-vous ? Et qu'en pensez-vous ?

Merci de votre réponse que nous publierons, si vous nous y autorisez, Monsieur le Président, sur notre blog "Lorgues, Veille citoyenne"

Salutations
Brigitte Grivet
Le 12 01 2013 - 00.36

 

Dès que nous aurons réception de sa réponse, nous vous la communiquerons ci-dessous :

 

Réponse de M. Doublat : ( parvenue le 17 janvier 2013)

 

Laissé par : DOUBLAT André le 17 01 2013 à 11h28

quand j'ai été informé par des amis riverains du projet de démolition des murs d'une partie de la rue des Tuffs ,nous nous sommes renseignés ,mon équipe et moi et nous avons appris qu'une lettre du Maire avait obtenu l'accord majoritaire des riverains pour l'exécution de ces travaux .
Mon "avis autorisé"de "spécialiste " du Vieux Lorgues ,comme vous me qualifiez avec ironie, n'a pas été requis ,pas plus d'ailleurs pour l'élargissement du Chemin des Pins où j'habite qui a nécessité la destruction d'une vieille restanque .
Les statuts de l'ASFVL ,créée il y a 40 ans ne prévoient nullement notre intervention dans les aménagements urbains ou péri-urbains récents.
A titre personnel,je vis avec mon siècle et je m'adapte aux exigences incontournables de notre civilisation. L'élargissement d'un chemin avec reconstruction du mur "à l'identique"ne doit pas susciter un tel émoi !
Enfin ,si, comme mon Equipe,vous oeuvrez pour la défense des intérêts lorguais ,évitez ces polémiques stériles dont personne ne sort grandi !
André Doublat

 

Notre réponse : Espérons que le mur sera reconstruit à l'identique ! Et nous n'étions pas ironiques mais sincères

R.V.

 

 

Probablement aussi que M. l'Architecte des Bâtiments de France aura donné son avis sur ces travaux, ambitieux s'il s'agit de reconstruction (mais inacceptables s'il s'agit de destruction, chose insinuée par certains mais que nous ne pouvons imaginer). Tout le monde peut l'interroger à ce propos. Nous vous engageons à le faire, si vous avez le moindre doute sur la préservation d'un site intéressant de notre commune comme la rue des Tuffs et la rue St Honorat (ce qui en aucun cas ne peut être notre cas, nous le répétons ...)

 

Raskazé Vorony

 

Nous rentrons de Berlin, chose qui vous aura échappé tellement nous parlons peu ici de notre vie personnelle*.

Bref, nous y avons appris le projet de reconstruction du Schloss (Château) de Berlin dont nous ignorions même qu'il eut pu exister. Le projet de reconstruction de ce château est basé sur une reconstruction " à l'identique" d'un bâtiment disparu depuis plus de 60 ans ... parce que les sites environnants ne se prêteraient pas à des constructions modernes.

Nous vous laissons imaginer le coût d'une telle reconstruction, plus d'un demi-siècle plus tard (et ce suite à des dommages de guerre que Lorgues n'a pas connu). C'est vous dire comment le patrimoine ancien semble précieux à ceux qui s'en trouvent dépourvus et pourquoi ceux qui en sont dépositaires doivent le respecter.

 

* A ceux qui attendent ici des anecdotes croustillantes du style "Ma dernière fait ses dents et pleure toute la nuit, est-ce grave, Docteur" ," ou " J'ai fait une quiche avec oignons, topinambours et patates douces, c'était délicieux à mourir" ou ... :  passez votre chemin, ce blog n'est pas fait pour vous...

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 21:34

Voici le détail de l'emplacement prévu

 

Ce plan nous a gentiment été fourni par un des riverains du site concerné.

Cela nous permet de mieux visualiser le projet et son impact éventuel.

 

Limites_prison-Nouradons-Lorgues-Draguignan.jpg

 

Cette précision vient en complément de notre article précédent : Les Nouradons : le projet contesté de la nouvelle prison

 

Info dernière minute, un plan du projet plus précis qui nous a été communiqué après parution de cet article : après la localisation géographique, voici un plan de masse

 

Maquette-prison-nouradons.jpg

 

Raskazé Vorony

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 06:02

L' association de défense des Nouradons se fait entendre !!!

 

Elle se fait entendre, non pas de nos politiques locaux qui n'ont que peu de temps à accorder à ses représentants, mais de la presse et de la blogosphère locale

 

Un nouveau site est en ligne : http://www.defensedesnouradons.com/index.html

pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur l'implantation prévue pour la nouvelle prison.

 

A savoir également : un avis d'enquête publique est publié. Celle-ci se déroulera à Draguignan mais aussi à Lorgues puisque le projet concerne les 2 communes (et Taradeau ?).

 

Avis-d-enquete-Nouradons.jpg

 

Un sujet à suivre et pour lequel nous devons encore rassembler des informations, notamment sur la raison du choix du terrain et sur son impact possible sur la route Lorgues-Draguignan. Une chose semble sûre : l'espace boisé rescapé situé entre Lorgues, Draguignan et Taradeau va être bien amputé. Sa fonction de "corridor écologique" risque d'en prendre un coup !

 

Ce qui nous trouble quelque peu : la nécessité de mise en compatibilité du POS de Draguignan pour la construction de cette prison. Ceci montrerait que le projet n'ait pas été réflechi de longue date et ne soit pas inscrit dans le schéma de développement concerté de la CAD.

Encore un truc sorti du chapeau et qui répond à la politique du coup par coup ? N'y aurait-il pas de lieu plus propice à cette construction ? La zone des Bréguières, par exemple ?

 

Raskazé Vorony

 

Voir aussi : Les Nouradons : qui connaît l'histoire de ce camp militaire de Draguignan ?

Pour voir le plan du projet : Projet de prison aux Nouradons (Lorgues - Draguignan) - précision

Repost 0
Published by Veille Citoyenne Veille citoyenne - dans En ville - Urbanisme
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • Le blog de Lorgues, une veille citoyenne
  • : Drôle d'ambiance à Lorgues ! Tous les sujets d'étonnements au fur et à mesure qu'ils apparaissent. Et un gros dossier "Gaz de Schiste" ainsi que des articles sur Fukushima et ses implications
  • Contact

L'auteur de ce blog

Le pseudo "Raskazé Vorony" est utilisé par l'auteur de ce blog pour des informations strictement locales.

Les articles de portée plus générales, comme ceux sur les Gaz de Schiste par exemple, sont signés du vrai nom de l'auteur "Brigitte Grivet".

Pour bien faire, peut-être aurait-il fallu créer deux blogs au lieu d'un seul ?

Mais avez-vous déjà géré un blog sans être un vrai pro de l'internet ? Essayez et vous verrez le temps qu'il faut y consacrer ! Alors 2 blogs... ?

 

Brigitte Grivet, alias Raskazé Vorony

 

Voir aussi dans la rubrique "A propos de ce blog" :

Un pétard bien mouillé !

 

Recherche

Fukushima, un enjeu majeur

Pour retrouver tous nos articles évoquant ce sujet majeur, juste taper "Fukushima" dans la section "recherche". Ils apparaîtront mais pas forcément par ordre chronologique. A vous de voir !

Archives

Claude Alemagna, le Canard Lorguais

Retrouvez tous nos articles sur le Premier Magistrat de la commune ! Soit dans les catégories d'articles, soit en tapant son nom, soit en cherchant les articles sur le "maire de Lorgues". Bonne lecture !

Warning !

En cas d'absence de votre blogueuse préférée (LOL !), il se pourrait que "Lorgues, veille citoyenne" s'assoupisse mais aussi que d'autres webmestres tout à fait autorisés publient dans la même ligne informative, parfois ironique mais toujours respectueuse de la vie privée des personnes même publiques